Vous êtes dans : Accueil > Mairie > Le budget > Vote du budget 2018

Vote du budget 2018

Vote du budget 2018 : pas de recours à l'emprunt et maintien des taux !

Voté en conseil municipal le 22 mars, le budget primitif 2018 présente les moyens financiers dont dispose la commune pour assurer son fonctionnement et garantir les services à la population durant l’exercice. Le budget 2017 de la ville s’équilibre en dépenses et recettes dans les deux sections :

  •  Fonctionnement : 52,59 millions d’euros (M€) contre 50,10 M€ en 2017
  •  Investissement : 17,80 M€ contre 14,42 M€ en 2017
  •  Soit au total 70,39 M€

Fiscalité : maintien des taux 2017

Le budget 2018 poursuit la stabilisation fiscale, la commune ayant fait le choix de ne pas augmenter les taux communaux d’imposition malgré la baisse des dotations de l’État* et, cette année, de la suppression de la taxe d’habitation pour une certaine partie de la population.

La municipalité souhaite maintenir le pouvoir d'achat des Franconvillois qui s'avère être en danger compte tenu de l'augmentation de la CSG décidée par le gouvernement (tous types de revenus sont concernés).

*En quatre ans, l’État aura réduit de 3,6 M € la dotation globale de fonctionnement. Celle-ci devrait se stabiliser selon la Loi de Finances 2018.

Comment fonctionne le budget de la commune ?

Tout comme les autres collectivités locales, Franconville est soumis à la règle d’équilibre du budget, impliquant des dépenses égales aux recettes. On distingue deux catégories dans les dépenses : celles de fonctionnement et celles d’investissement.

Les dépenses de fonctionnement servent à financer l’ensemble des services mis à la disposition des administrés (coût des prestations proposées par la Ville, rémunération du personnel communal qui met en œuvre ces services, entretien des rues, des espaces verts ou encore des bâtiments publics…). - Les dépenses d’investissement concernent, elles, les acquisitions de matériel, de mobilier… et les équipements de la commune (constructions, rénovations, acquisitions foncières…).
Les principales recettes proviennent des impôts locaux, des subventions et dotations, des produits des services et prestations.

 

 

 

À quoi sert le DOB ?

Le débat d’orientations budgétaires (DOB) permet d’informer et d’éclairer les administrés sur l’évolution de la situation financière générale de la Ville, sur ses marges de manœuvre budgétaires ou encore sur sa capacité d’endettement.

3 questions à Xavier Dubourg, maire adjoint délégué aux Finances, au Budget et aux Commémorations

Vous venez de reprendre la délégation Finances / Budget / Commémorations. Quel est votre angle d’approche en la matière ?

Depuis plusieurs années, les collectivités locales connaissent des contraintes budgétaires extrêmement complexes car l’État a fortement diminué ses dotations. Non seulement nos dotations baissent mais nous sommes confrontés à des transferts de compétences sans contrepartie financière. Par exemple, depuis le 1er novembre, la municipalité gère l’enregistrement des nouveaux PACS, c’est également la mairie qui par exemple instruit les dossiers des personnes désireuses de changer de prénom, cette tâche nécessite du temps. Depuis le 22 février, la mairie effectue non seulement l’instruction des passeports biométriques mais aussi celui des cartes d’identité biométriques. Nous mettons tout en œuvre pour préserver la qualité des services rendus à la population. Notre devoir est de rester proche, à l’écoute et bienveillant à l’égard des Franconvillois, c’est vraiment notre priorité.

Le Maire a annoncé que les impôts n’augmenteraient pas et que Franconville n’aurait pas non plus recours à l’emprunt cette année. Qu’est-ce qui justifient ces décisions ?

La municipalité ne souhaite pas faire supporter aux Franconvillois les décisions prises par l’État. Beaucoup de foyers sont confrontés à des fins de mois difficiles. C’est pourquoi nous avons le devoir d’être vigilants dans la gestion, chaque projet est analysé et nous sommes accompagnés par nos services qui sont conscients des contraintes et travaillent avec professionnalisme. Nous les en remercions.

Qu’est-ce que ces choix impliquent pour la Ville et les Franconvillois ?

Avec les choix budgétaires que nous avons effectués pour 2018, nous souhaitons que Franconville reste une ville agréable, accueillante et où il fait bon vivre. Ces choix impliquent également d’être sérieux et rigoureux tout en faisant preuve d’innovation et d’audace au service des Franconvillois.