Brigitte Gonzalez, metteuse en scène de Vite, un selfie !

Le mardi 12 mars à 21h, l’Espace Saint-Exupéry accueille une pièce haute en couleurs où l’image de soi est réinventée, admirée et interrogée. Avec son spectacle Vite, un selfie ! Brigitte Gonzalez, la metteuse en scène nous explique pourquoi il est important de prendre le temps de s’approprier sa propre image.

Comment avez-vous eu l’idée de créer cette pièce ?

C ’est dans l’ADN de la compagnie d’explorer les arts plastiques et avec Vite, un selfie ! nous souhaitions mettre au centre de notre spectacle la peinture et l’image de soi. Cette pièce, nous l’avons aussi imaginée en réponse au Covid. Pendant longtemps, les visages ont disparu derrière des masques et pour les enfants ce n’était pas toujours évident à vivre. Nous nous sommes donc demandés comment un enfant pouvait appréhender le visage de l’autre sans le voir.

Que veut dire le titre Vite, un selfie ! ?

En réalité le titre peut induire un peu en erreur, nous aurions pu rajouter en sous-titre « et si nous prenions le temps… ». A travers le spectacle nous proposons plusieurs autoportraits, nous partons du selfie et nous finissons par peindre l’autre. La question du selfie est au cœur des préoccupations des jeunes aujourd’hui, ils prennent une photo en quelques secondes sur leurs téléphones et la publient dans la foulée sur les réseaux sociaux. Avec notre spectacle au contraire nous leur proposons de prendre le temps de regarder vraiment les choses, de les mettre en scène et de se poser la question : Est-ce qu’un selfie est vraiment la manière la plus juste de regarder sa propre image ?

Quel est le rôle des quatre artistes sur scène ?

Sur scène nous retrouvons quatre artistes peintres dynamiques. Nous avons choisi des femmes car souvent le rôle de la femme est soumis à un conditionnement social et publicitaire et là nous avons voulu sortir de l’image de la femme objet en la rendant actrice et décisionnaire sur scène. Elles sont à la fois peintres et chanteuses et c’est uniquement à travers leurs arts qu’elles communiquent car le spectacle est sans parole.

Le public fait-t-il partie intégrante du spectacle ?

Les artistes regardent beaucoup les spectateurs, il y a une énergie directe et pure qui est partagée entre la scène et la salle. Le public est photographié et peint en direct pendant le spectacle, les artistes vont s’amuser à grimer les spectateurs et à réinterpréter leur image avec créativité et bienveillance pour qu’au final le public soit partie intégrante du spectacle.

Quels sont les retours du public que vous avez après vos représentations ?

Les retours sont toujours très positifs, le public est heureux, joyeux. L’histoire que nous proposons sur scène change des représentations de théâtre classique que les gens peuvent avoir l’habitude de voir. Nos peintres peignent de manière vivante, ils sont expressifs, c’est très libérateur et souvent les spectateurs ont envie eux aussi de peindre et de créer en sortant de la représentation.

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×