Court métrage du Conseil Municipal des Jeunes

Le 3 février dernier, les membres du Conseil Municipal des Jeunes (CMJ) ont débuté le tournage dans le respect des gestes barrières après 2 mois de préparation. Objectif : présenter cette instance au service de la jeunesse franconvilloise dans les écoles élémentaires et dans les collèges en vue des élections prévues en octobre prochain.

Un tournage par et pour les jeunes… Le mandat des jeunes élus prend fin cette année et les prochaines élections se tiendront prochainement. Pour donner envie à d’autres de prendre le relai, les membres du CMJ ont décidé de prendre les caméras et de présenter leurs missions et les projets qu’ils ont menés jusqu’ici. Une nouvelle expérience enrichissante pour ces jeunes Franconvillois engagés.

« Nous avons choisi la vidéo pour représenter le CMJ sous un format dynamique et visuellement parlant », explique Sandrine Le Moing, Adjointe au maire. Dans les collèges, les jeunes recevront également un support écrit, un livret mode d’emploi avec une présentation du CMJ et des différentes modalités d’inscription. « L’objectif du tournage est avant tout de valoriser le CMJ auprès des habitants et de donner l’envie à des jeunes de devenir les futurs élus du prochain mandat, ajoute Sandrine Le Moing. Il doit aussi permettre aux jeunes élus de s’exprimer autour de leur expérience et de s’inscrire dans un projet qui leur donne l’occasion d’acquérir de nouvelles compétences. »

Expérience inédite

Durant plusieurs week-ends, ces jeunes sont devenus « producteurs et journalistes » guidés par le vidéaste et photographe Guillaume Gruat, qui anime habituellement des ateliers montages proposés à la K’Fête tout au long de l’année. Des séances durant lesquelles les jeunes ont apprécié se retrouver. Le tournage a notamment permis de redonner une certaine dynamique au sein du groupe après cette année compliquée. La bonne ambiance était palpable sur le tournage avec des rires, des blagues, l’envie de partager son expérience du CMJ et la motivation pour s’investir dans le tournage. Les jeunes ont pu être acteurs du tournage en choisissant le contenu de la vidéo, les questions des interviews et en tenant les différents rôles sur un tournage : assistant son, assistant réalisation, clap, intervieweur/interviewé. À tour de rôle, tous les jeunes élus ont ainsi joué le jeu et ont contribué chacun à leur manière à la réalisation de ce tournage. « Quand j’ai candidaté il y a deux ans pour faire partie du CMJ, je voulais m’investir dans la ville, participer aux cérémonies et comprendre surtout comment fonctionne la politique, explique Cléa, 13 ans, jeune élue au sein des Commissions vie sociale et sports et événements-loisirs. Avec ce tournage, nous voulons faire parler les membres actuels et anciens pour inciter d’autres jeunes à se présenter. »

Élu de 2014 à 2016, Tarik, 20 ans, a également répondu présent pour ce projet. Ceci pour mettre en avant la continuité dans laquelle s’inscrit cet engagement. « C’est important de montrer aux jeunes qu’ils ont leur place et leur mot à dire dans le fonctionnement d’une ville ou d’un pays. La politique, ce n’est pas que pour les adultes. L’avenir nous appartient. Ce n’est pas parce qu’on élabore un projet lors de notre mandat que celui-ci ne se poursuit pas par la suite. Cela a été le cas pour le Festival Manga qui a été pensé lors de notre mandat et qui a finalement vu le jour plus tard », souligne l’ancien élu qui a intégré en 2017 le Conseil régional des Jeunes son mandat au CMJ bouclé. Selon le jeune homme, le CMJ est un réel tremplin pour les jeunes qui cherchent à s’investir durablement dans la politique et dans une collectivité. En parallèle, cette instance permet de créer du lien entre les jeunes qui la font vivre et ceux qu’elle représente.

Initiation

Au-delà de présenter l’instance à laquelle ils sont affiliés depuis deux ans, ce projet a permis aux jeunes élus de suivre le montage d’un tournage de A à Z et de se former aux différentes techniques de prise de vue. « La vidéo durera quatre minutes et alternera entre interviews des membres actuels et des anciens élus et des motions design, ces images animées », présente le vidéaste professionnel et encadrant. « C’est la première fois que je manie la caméra, en fait ce n’est pas si compliqué que ça en a l’air », confie Cléa, qui était chargée du making off. Le montage doit être diffusé dans les collèges, les écoles élémentaires et les supports de communication de la ville avant et après les grandes vacances afin de permettre aux intéressés de réfléchir, de se positionner et de commencer à dresser leur programme. Dans un deuxième temps, le service jeunesse accompagnera les candidats dans leur campagne électorale pour les aider à comprendre de quelle manière s’organise des élections et à réaliser leur programme, leur communication. Pour ceux qui seraient d’ores et déjà intéressés pour postuler au CMJ, les modalités de candidatures sont simples. Tous les jeunes franconvillois scolarisés de la 6ème à la 3ème peuvent se présenter et pour cela, il suffit de remplir le formulaire de candidature à rendre au Service Jeunesse.

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×