Frelon asiatique, un plan de lutte pour endiguer le fléau

Ce mois-ci, la ville lance un plan de lutte pour juguler la propagation du frelon asiatique. Objectif : détruire les nids.

 Repéré en France en 2004 selon la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles (FREDON), le frelon asiatique est une réelle menace contre la biodiversité et sa progression constitue un risque pour la sécurité publique et un danger pour l’environnement. Classé comme danger sanitaire de 2e catégorie pour l’abeille domestique en 2012 par arrêté ministériel au titre du code rural et de la Pêche maritime, puis comme espèce exotique envahissante début 2013 au titre du Code de l’Environnement, sa présence est aujourd’hui observée sur tout le territoire français. « Plus inquiétant, le Val-d’Oise s’illustre comme étant le département le plus affecté d’Ile-de-France avec 800 nids détruits en 2018 contre 150 en 2017  , rappelle Nadine Sense, maire adjoint.

Urgence sanitaire

Prédateur tueur d’insectes, notamment des abeilles, le frelon asiatique menace la chaine alimentaire autour de ses nids. « C’est un nuisible très invasif du fait de l’absence de prédateur et de ses besoins protéinés, explique Nadine Sense. Tous les insectes sont des proies pour ce prédateur.   Bien qu’il paraisse imposant, cet insecte est en réalité plus petit que notre frelon européen. Pour être certain de ne pas les confondre : il a le thorax brun noir, le quatrième segment est presque entièrement jaune orangé et le bas de ses pattes est systématiquement jaune.

Depuis deux ans, le Service Communal d’Hygiène et de Santé SCHS de la ville fait procéder à la destruction des nids de frelons asiatiques sur l’espace public. En 2017, une dizaine de nids puis une vingtaine en 2018 furent détruits. En 2019, compte tenu de la prolifération et du nombre prévisionnel pour l’année entamée, la municipalité lance un protocole de lutte. Sont prévus : surveillance, détection, identification des nids, destruction par un professionnel agréé par la FREDON, le coût financier de ces opérations étant pris en charge par la ville à hauteur de 50 %. Pour ce faire, la mairie a dégagé un budget prévisionnel de 15 000 € pour aider les particuliers.

Le Conseil départemental, de son côté, travaille aussi à la destruction du frelon asiatique sur son territoire, en lien avec les communes.

Attention ! Le frelon asiatique n’a pas de prédateur en France. Il s’est très bien adapté. On trouve maintenant des nids à hauteur d’hommes, dans les haies et même dans la terre.

 

INFOS +

Que faire si vous découvrez des frelons asiatiques ?

Faites aussitôt un signalement au Service Communal d’Hygiène et de Santé (SCHS) au 01 39 32 66 71 ou envoyez un email à schs@ville-franconville.fr.

Attention ! Ne jamais intervenir soi-même.

Seul, éloigné du nid, le frelon n’est pas dangereux mais si vous approchez trop près d’un nid et qu’il se sent menacé alors il y a un risque de multiples piqûres.

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×