La brigade équestre à la rencontre des écoliers

Depuis trois ans, la brigade équestre intervient régulièrement dans les écoles de la Ville. Au programme : présentation des missions de la Police municipale, séance de questions-réponses… et distribution de friandises aux chevaux !

Il est 10h tapantes à l’école élémentaire du Bel Air. La récréation bat son plein quand deux chevaux font leur apparition au portail ! Immédiatement, les élèves, intrigués, viennent à leur rencontre. Clip et Enzo sont accompagnés de leurs cavalières, membres de la brigade équestre de la Police municipale. Elles interviennent trois fois par semaine dans les classes de la commune, afin de sensibiliser les élèves aux missions de la police : « Nous pouvons ainsi entrer en contact avec les jeunes, montrer que nous ne sommes pas là pour les embêter, mais pour les protéger. Pour certains enfants, il s’agit du premier contact avec un cheval », explique la responsable de la brigade équestre.

Ce jour-là, les policières rencontrent deux classes de CP et CE1. Impressionnés, les élèves font face aux deux chevaux. Dans un premier temps, les cavalières leur demandent le rôle de la police : « sauver les gens » ou « attraper les voleurs », répondent les enfants. Elles leur expliquent ensuite les avantages de la brigade équestre : champ de vision beaucoup plus étendu, moins de pollution… Puis vient le tour des questions-réponses, où les élèves peuvent interroger les policières, et vice-versa : « Quel âge ont les chevaux ? » « Combien de kilos pèsent-ils ? » « Est-ce qu’ils vont chez le dentiste ? …».

Après la théorie, la pratique. Répartis en deux groupes, les élèves passent à tour de rôle devant l’un des deux chevaux. En toute sécurité et sous l’œil attentif des cavalières, ils peuvent les caresser, et les brosser. A la fin de la séance, vient le moment préféré de Clip et Enzo : les écoliers leur distribuent des carottes et des pommes ! Malgré une certaine appréhension pour certains, tous se prêtent au jeu. Nouvellement arrivée, Maelly, élève de CE1, voyait les chevaux de la Police municipale pour la première fois : « Je suis contente. J’ai appris plein de choses. Par exemple, je ne savais pas que les chevaux baissaient les oreilles quand ils étaient énervés. » Mission accomplie ! Au total, ce sont 2 600 élèves de la Ville qui vont rencontrer les chevaux de la brigade équestre cette année.

 

Mots d’enfants :

« En dessous des sabots, ce sont leurs claquettes ! »

« Pourquoi ils ont une barbe ? »

« Est-ce que c’est un âne ? »

« Mais si ce sont deux mâles, il faut leur trouver des femmes ! »

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×