Les séniors en action

Mis en place il y a un an, le Conseil des Seniors a réalisé de nombreux projets depuis la prise de fonction de ses membres.

Cela fait tout juste une année qu’ils portent la cocarde et représentent les Franconvillois avec leur regard aguerri. Répartis en trois commissions, les 25 membres du Conseil des Seniors travaillent en étroite collaboration avec les services municipaux. « Nous essayons de faire bénéficier notre expérience pour mener des projets pour l’intérêt des Franconvillois en général et de travailler dans la continuité de ce qui a été fait », explique Martine Gaudefroy, Présidente de la Commission culture, sport et loisirs. « C’est une participation à la vie de la commune, un trait d’union avec les Franconvillois », ajoute Aline Augias, Présidente de la commission cadre de vie et environnement. En effet, comme les jeunes ont un regard nouveau, les seniors ont, eux, l’expérience. « Certains sont moins à l’aise avec la technologie que les jeunes mais nous avons autre chose à apporter, souligne Martine. Nous avons le recul et nous avons la réflexion et assurons la transmission. »

Les actions du Conseil des Seniors ne répondent d’ailleurs pas seulement aux attentes des personnes âgées. Les élus de la Commission solidarité et santé, présidée par Jean-Louis Saint-Luc, ont par exemple mené un projet sur la création de points « confort » dans la ville avec notamment l’ajout de bancs dans certaines rues. « Les parcours les plus empruntés par la population vont être agrémentés par une dizaine de bancs dont la majorité sortiront du sol le long du Bois des Éboulures depuis le CSL jusqu’au bout de la rue André Citroën », explique la commission.

En lien avec le CCAS, le Conseil des Seniors s’adresse ainsi à toute la population et participe à coordonner l’action sociale sur la ville. Si les membres de chaque commission se réunissent tous les deux mois,les seniors se retrouvent dans le cadre de réunions de travail toutes les deux semaines. « Nous débattons et faisons des recherches pour faire avancer nos projets », souligne Aline Augias.

Comme les membres aiment à le rappeler, il y a trois commissions mais un seul Conseil des Seniors. Celui-ci est présent lors des commémorations, des grandes manifestations sportives et culturelles (Foulées nocturnes, Une journée au bois…) mais aussi lors des thés dansants mensuels organisés par le CCAS, les goûters dans les Maisons de retraite. « C’est l’action intergénérationnelle que nous cherchons à développer », insistent en chœur les Présidents des commissions. En plus de cette implication sur le terrain, le Conseil des Seniors ne lésine pas sur les efforts pour mettre à bien des projets depuis un an, et ce, sans laisser un quartier de côté.

Une initiation découverte de la pétanque en famille a été organisée fin septembre par la Commission Culture, sport et loisirs. « On souhaitait rassembler les générations autour d’un jeu fédérateur », explique Martine Gaudefroy. L’activité a réuni plus d’une cinquantaine de personnes dont beaucoup d’enfants et de femmes seules. « Dans tous les projets que nous portons, nous souhaitons réunir la famille et rompre l’isolement qui touche beaucoup de personnes et même au sein des foyers, ajoute-t-elle. Ne connaissant personne, le jeu en équipes leur a permis de faire des rencontres. » Les projets du Conseil des Seniors servent à resserrer les liens. La commission solidarité et la santé a d’ailleurs réalisé une campagne de sensibilisation sur l’isolement appelant les commerçants, voisins et habitants à se rapprocher les uns des autres. Cette opération relayée en ville, dans les magasins et dans les halls d’immeubles a permis d’identifier des personnes plus fragiles et de leur apporter du réconfort.

Le Conseil des Seniors a participé en mai à la Fête des Voisins à l’Ehpad des Montfrais. « Nous sommes intervenus avec les élus du Conseil Municipal des Jeunes, il y a avait des jeux anciens, du chamboule-tout auxquels se sont adonnés les résidents en notre compagnie ». Cette action a remporter un franc succés et les élus seniors entendent réitérer l’expérience. Un tour de la commune a été effectué par la Commission cadre de vie et environnement. Cela a notamment permis de mettre en lumière et de régler le problème des armoires électriques qui sont régulièrement laissées ouvertes par les opérateurs « Il a été constaté que l’une des entrées de ville et certains sites pouvaient être plus fleuris et, depuis, des parterres ont été réaménagés. Des dépôts sauvages ont également été signalés et nous avons fait remonter l’information auprès des services techniques, c’est notre rôle d’œuvrer pour l’amélioration du cadre de vie », insiste Aline Augias. Il ne fait plus aucun doute que les seniors sont force de propositions, de dynamisme quand il s’agit de faire avancer les choses dans l’intérêt de tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×