Point travaux MAG’ FEVRIER 2019

Renouvellement du chauffage urbain

En cette période hivernale, un certain nombre de travaux d’investissement ont été réalisés afin d’assurer le renouvellement du matériel garantissant le chauffage des locaux communaux. Parmi eux, il y a eu le changement de sept radians gaz au gymnase Jean-Jacques Mathieu pour un montant de 19 500 € (TTC) et le remplacement de deux aérothermes au gymnase Jules Ferry pour 22 000 € (TTC). Le Conservatoire a reçu quant à lui deux chaudières neuves alimentées au gaz pour un montant de 27 600 € (TTC). Ces investissements participent à la fois au confort des utilisateurs et à la réduction du budget consacré annuellement au chauffage des locaux avec des appareillages techniques moins énergivores.

Transition énergétique

Depuis la fin de l’année 2018, les bâtiments publics des écoles Ferdinand Buisson, de la maternelle du Bel Air, de l’Hôtel de ville et des gymnases du Moulin et du Bel Air sont alimentés en chauffage par le réseau de chaleur biomasse du SICSEF. De principe, lorsque des bâtiments publics sont suffisamment proches du réseau primaire, leur raccordement est prévu. Économiquement, ce réseau de chaleur est aujourd’hui le plus concurrentiel par rapport au prix du gaz et à son évolution prévisible dans les prochaines années. Utilisant 60% d’énergies renouvelables (la biomasse), il est aussi plus écologique.

Réfection des toitures du Centre des Sports et Loisirs

Au mois de janvier a débuté la première phase des travaux de réfection des toitures du CSL. La première phase concerne la toiture des terrains de tennis couverts. La durée du chantier a été estimée à six semaines.

Budget : 108 888 € TTC.

Pour information, au cours du deuxième trimestre de l’année, ces travaux se poursuivront en une seconde phase qui concernera plus particulièrement la réfection totale des toitures terrasses du hall et des parties communes.

Installation du Distributeur de billets à l’Épine-Guyon

Ce mois-ci, les travaux nécessaires à la réinstallation d’un distributeur automatique de billets au centre commercial de l’Épine-Guyon continuent. Des aléas imprévisibles sur la nature du sol nécessitent des études supplémentaires qui retardent de 3 à 4 semaines sa réalisation. Cet aménagement est très attendu par les habitants du quartier depuis la fermeture, l’année dernière, du bureau de Poste.

Budget : 45 000 € TTC pour la construction du local qui sera loué par la commune à un opérateur bancaire.

 

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×