Visite guidée du complexe gymnique Ludivine Furnon

La journée portes ouvertes du complexe gymnique Ludivine Furnon aura lieu le samedi 22 juin prochain, visite guidée des nouvelles infrastructures.

Le complexe Ludivine Furnon, du nom d’une brillante gymnaste très connue de l’Albonnaise de Franconville se dévoile après deux ans de travaux. « Tout est fin prêt : les trois salles de gymnastique avec des équipements modernes flambants neufs, qui répondent aux normes et homologations de la Fédération Française de Gymnastique (FFGYM) ; le parvis qui va notamment accueillir une zone d’activités « sportives » parkour, « un espace végétalisé… » présente Sabrina Fortunoto, Adjointe au maire Ces travaux, rendus nécessaires par l’évolution des besoins fonctionnels (nouvelles pratiques, entraînement de haut niveau et handisport) ont permis de résoudre les problèmes structurels du vieillissement de l’ouvrage initial et d’optimiser les conditions d’occupation. « Toutes les salles communiquent entre elles. Très lumineux, le complexe gymnique est composé de larges vitres intérieures qui permettent d’accentuer cette communication simplifiée. Tous les éclairages sont orientables. Le complexe gymnique va donc accueillir l’Albonnaise, mais également les établissements scolaires collèges et lycée de la ville » explique l’élue. A noter que le gymnase est également homologué « Centre de préparation » pour les Jeux Olympiques, et devrait accueillir des équipes des Etats-Unis et de la Corée du Sud.

Le saviez-vous ?

Les noms des salles, ainsi que celui du complexe gymnique, ont été choisis en partenariat avec les membres de l’association l’Albonaise. Il s’agit de grands gymnastes qui ont tous participé à des galas du Club.

Salle specialisée Thomas Bouhail

Cette salle spécialisée, du nom de Thomas Bouhail, parrain des évènements handisports de l’Albonaise, et premier Champion du monde Français au saut à cheval, va notamment accueillir les compétitions officielles. D’une surface de 1 400 m2, elle est dotée de tous les agrès (saut de cheval, anneaux, barres parallèles et asymétriques…). Elle peut accueillir environ 400 personnes sur les gradins, dont une partie est amovible.

Salle de gymnastique rythmique Kseniya Moustafaeva

Cette salle, d’une surface totale de 500 m2, servira à la fois pour le trampoline, et pour la baby-gym. Une mezzanine conçue spécialement pour le complexe gymnique permettra aux parents d’attendre leurs enfants. Elle pourra également accueillir la pratique du fitness et de la gymnastique artistique. Cette salle a été baptisée au nom de Kseniya Moustafaeva, gymnaste rythmique.

Salle de trampoline et de loisirs Allan Morante

D’une surface de 900 m2, elle peut facilement être aménagée en fonction des évènements organisés. Le nom de cette salle a été choisi en hommage au trampoliniste Allan Morante, qui a remporté plusieurs titres de Champion de France et d’Europe. Ces trois salles sont complétées par différents espaces annexes tels que vestiaires, bureaux, espaces de rangement et de stockage.

La zone « parkour » se nomme Raymond Blaisel

Le parvis d’accueil donne sur une zone d’activités sportives appelé Parkour « Nous avons souhaité créer un Parkour qui est une section de la FFGYM. Originaire de la rue, le Parkour peut se résumer à l’art de se rendre d’un point à un autre en respectant un principe clé : l’efficacité et la fluidité. Dans les événements de la Fédération internationale de Gymnastique (FIG), la zone du Parkour est parsemée d’une variété de blocs, de murs et de barres conçus pour refléter les différents obstacles rencontrés dans les zones urbaines. Pour les surmonter, les athlètes doivent utiliser une gamme de techniques, comme le saut de chat (cat leap), le saut de bras (arm jump), le saut de fond (drop jump) et le wall run (passemuraille). Il existe deux catégories : la vitesse et le style libre. Dans l’épreuve de vitesse, les athlètes doivent surmonter les obstacles le plus rapidement possible pour atteindre la ligne d’arrivée au plus vite. Dans l’épreuve de Freestyle, les athlètes utilisent les obstacles pour montrer leur style et leur créativité pendant que leur performance technique est jugée. » indique Sabrina Fortunato. « Un espace végétalisé, composé de tables de piquenique et de chaises longues est ouvert à ceux qui se rendent à leurs activités dans le cadre de leur pratique. Toutes les plantations sont des espèces indigènes. » précise l’élue.

Des améliorations énergétiques

Ces travaux de réaménagement et de réhabilitation ont permis également d’effectuer des améliorations énergétiques très qualitatives sur le bâtiment : mise en place d’un système de gestion technique, remplacement des menuiseries extérieures, isolation des façades et de la toiture, chaufferie biomasse alimentée par des matières végétales, ventilation à haute performance énergétique et éclairage full LED.

En chiffres :

  • Superficie du projet : 4 155,4 m²
  • Hauteur des constructions : entre 10 et 13 mètres
  • Budget : 14 149 707 euros TTC
  • Budget travaux extérieurs : 475 256 euros TTC

Soutiens Financiers : Conseil départemental : 1 050 000 €
Agence nationale du sport : 835 308 €
Région Ile-de-France : 750 000 €
Préfecture de la Région Ile-de-France : 396 737 €

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×