Les Réseaux d’Écoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents (RÉAAP)

Les Réseaux d’Écoute, d’Appui et d’Accompagnement des Parents (RÉAAP) ont pour ambition de redonner confiance aux parents et de les aider à assurer leur rôle parental.

Les actions développées dans le cadre des RÉAAP s’adressent à toutes les familles dans un souci de prévenance et de réassurance des parents, en prenant en compte la diversité des structures familiales, des formes d’exercice de l’autorité parentale et de la reconnaissance des parents en tant qu’éducateurs de leur enfant.

Dans le cadre du RÉAAP, plusieurs conférences ont déjà été organisées sur la ville :

« Le harcèlement scolaire comment s’en défendre? « 

La conférence sur le harcèlement scolaire s’est déroulée le 22 novembre et était animée par Alix Naudy, psychopraticienne.

Un enfant sur dix serait victime de harcèlement scolaire. Insultes, menaces, coups… Le harcèlement scolaire peut prendre plusieurs visages, plus encore avec l’extension des réseaux sociaux et leur effervescence. Le phénomène ne touche pas que des cas isolés mais les symptômes sont parfois difficilement reconnaissables souvent assimilés à tort à la crise d’adolescence.

Plus d’informations : « Actualité : Le harcèlement scolaire comment s’en défendre?  »

« Enfant-Écrans, une relation à maîtriser »

La conférence sur la relation enfant – écran s’est déroulée le 31 janvier et a été animée par Bertrand Naivin, Théoricien des médias, professeur dans le secondaire, auteur de plusieurs livres sur la culture numérique.

« Dyscalculie, dysphasie, dyspraxie, dysorthographie, dysgraphie, dyslexie… Comment puis-aider mon enfant ? »

La conférence sur les troubles Dys s’est déroulée le 19 février et était animée par une orthophoniste formatrice dans le service de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’Université Pierre et Marie Curie à Paris ainsi qu’une enseignante spécialisée dans les troubles Dys.

Les troubles « Dys » ne se laissent pas facilement définir. Leur caractère « spécifique » indique qu’ils ne s’expliquent ni par une déficience intellectuelle, ni par un trouble psychopathologie, ni par un trouble sensoriel, ni par des facteurs socio-culturels. Dès lors, on évoque ce qu’ils ne sont pas, plutôt que de décrire leur réalité clinique. L’origine de ces troubles est multiple et souvent inconnue. Ils sont également difficiles à repérer et se confondent avec les complexités d’apprentissage.

Plus d’informations : « Actualité : Les Troubles Dys, comment aider mon enfant? »

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×