Présentation de Franconville

Franconville est située dans le département du Val-d’Oise, au cœur de la Vallée de Montmorency, entre la Butte de Montmorency et celle du Parisis. A 17 kilomètres au nord-ouest de Paris, Franconville fait partie des communes de la grande couronne de la banlieue parisienne. C’est la cinquième ville du département.

Encore village jusque dans les années 60-70, Franconville a connu depuis un essor démographique et économique comparable à celui des grandes banlieues de la région parisienne.

Avec plus de 65% de la population qui a moins de 40 ans la municipalité a toujours souhaité doter la ville d’équipements sportifs (Centre de Sports et de Loisirs, piscine, patinoire, tennis, squash, Badminton, golf miniature, bowling, billard, stade, stand de tir, piste de bicross, roller park et 11 gymnases) et culturels (Espace Saint-Exupéry comprenant : salles polyvalentes, théâtre, cinéma, exposition, Médiathèque intercommunale; mais aussi un Conservatoire et un centre socioculturel). Franconville dispose par ailleurs d’un tissu associatif très riche avec plus de 170 associations et clubs.

Le tissu économique franconvillois est largement dominé par les commerces qui représentent plus de 50% des établissements et offrent 38% des emplois de la commune. Ce décalage s’explique par le fait que de nombreux commerces n’emploient pas de salarié et ne comptent donc pas d’emploi.

Les services sont le deuxième secteur d’activités de la commune en terme de nombre d’établissements mais le premier en terme d’emploi.

Viennent ensuite l’industrie et le secteur de la construction qui représentent à eux deux 13,5% des établissements et 18% des emplois de la commune.

Le commerce de proximité

Les commerces de proximité avec les associations des commerçants occupent une place indispensable dans nos vies, animent les centres-villes et quartiers, ils font perdurer l’esprit marchand et le contact avec le client.

Les commerçants participent depuis toujours à l’attractivité des villes. Ils animent les quartiers et permettent aux habitants de faire leurs achats. Régulièrement, de nouvelles enseignes s’implantent dans les quartiers et d’autres se renouvellent.

Les commerçants apportent de la vie dans une commune et leurs associations participent aux événements et organisent des manifestations festives. À Franconville, c’est Actioncom qui
s’en charge en proposant et développant des actions commerciales. Cette association est l’une des plus dynamiques du Val d’Oise et regroupe une cinquantaine de commerçants. Chefs d’entreprises indépendants, ils souhaitent tous apporter aux habitants de la proximité, du service et de la qualité.

Véritables lieux de rencontres, les habitants s’y retrouvent et prennent leurs habitudes. Franconville accueille tous les types de commerce de la boucherie traditionnelle à la boulangerie artisanale en passant par le traiteur, l’opticien, le coiffeur, l’esthéticienne, le fleuriste, le tatoueur, le libraire ou encore le cordonnier. Une diversité d’offres qui permet aux Franconvillois d’avoir tout
à portée de main.

Quatre pôles commerciaux sont répartis sur le territoire afin de satisfaire les habitants de chaque quartier :

  • Pôle Cadet de Vaux : situé à l’ouest de la commune, à l’angle du boulevard du Bel Air et de la Troisième Avenue. Il compte une quinzaine d’enseignes de commerces de proximité.
  • Pôle de l’Epine-Guyon – Montédour : ce pôle commercial situé à l’articulation entre les quartiers de l’Epine Guyon et de l’Europe, accueille une vingtaine de magasins dont deux moyennes surfaces alimentaires.
  • Pôle de la Gare : situé aux abords de la gare, mais également le long de la Chaussée Jules César, ce pôle présente un caractère étendu. Il regroupe plus d’une soixantaine de commerces, ce qui en fait le deuxième pôle commercial de proximité de la commune après le centre-ville.
  • Pôle commercial du centre ville situé entre l’Hôtel de Ville et l’avenue du Général Leclerc (RD14) regroupe près de 70 commerces, dont une partie est implantée aux abords de la place Charles de Gaulle. Outre une moyenne surface alimentaire, il se compose de commerces de proximité mais également de restaurants et de services. d’intérim.

Les Portes du Parisis – Pôle commercial régional

Il s’agit d’un pôle commercial d’échelle régionale qui s’organise essentiellement autour de plusieurs enseignes : LECLERC, IKEA et QUAI des MARQUES. Mais aussi des enseignes dans le domaine de la restauration et (FLUNCH, HIPPOPOTAMUS, BUFFALO GRILL, AU BUREAU), des enseignes dans le domaine de l’équipement de la personne (C&A, LECLERC SPORT, ARMAND THIERY), et dans le domaine culturel (CULTURA).

Les marchés

Le marché du Centre et celui de l’Épine-Guyon sont toujours fréquentés par de nombreux clients et celui de la gare ne cesse de se développer en commerces et en termes de fréquentation.

  • Le marché du centre offre tous les mercredis et samedis matins de 8h à 13h, de nombreux stands de vêtements, chaussures et accessoires pour adultes et enfants en plus de ses étals de produits alimentaires et des commerces de produits bio.
  • Le marché de l’Épine-Guyon est alimenté les dimanches matins de 8h à 13h, par huit marchands de (fruits, légumes, fleurs, fromages…) et est lui-aussi, à une plus petite échelle, indispensable à la vie du quartier qu’il anime. Créé à l’issue des travaux réalisés sur la Place de la Gare il y a une dizaine d’années.
  • Le marché de la Gare dispose aujourd’hui d’une vingtaine de commerçants (primeurs, vêtements, bijoux, rôtisseurs, cuisine créole, couscous, accessoires de dépannage…). Il fonctionne
    les jeudis de 15h à 19h30.

Avec ses 220 hectares d’espaces verts, ses parcs et ses jardins, Franconville offre de nombreux espaces de détente et de convivialité. Au cœur de la ville, le Bois des Eboulures, acquis par la municipalité afin de le préserver, est un lieu propice au footing, au Parcours de santé ou à la flânerie en famille. De même, l’aménagement de la Butte du Parisis permet de se promener jusqu’à Montigny-lès-Cormeilles sans rencontrer de voitures.
  • Département : Val-d’Oise
  • Population :  35 177 habitants (Source : INSEE)
  • Maire : Xavier MELKI
  • Situation : à 15 km au nord-ouest de Paris, dans la Vallée de Montmorency

Démographie

  • En 1872 : 1 300 habitants
  • En 1900 : 1 700 habitants
  • En 1921 : 3 500 habitants
  • En 1995 : 33 874 habitants
  • En 1999 : 33 494 habitants
  • En 2010 : 33 459 habitants
  • En 2018 : 35 177 habitants

Données géophysiques

Franconville compte une superficie de 619 hectares dont 220 d’espaces verts.

Les espaces verts

Le territoire de Franconville compte 220 hectares d’espaces verts, avec le Bois des Eboulures, la Butte de Cormeilles et de nombreux Parcs et Jardins.

Situation administrative

  • 5ème ville du département, canton de Franconville, 4ème circonscription du Val-d’Oise.
  • 30 maires ont été élus à Franconville de 1787 à 1983.
  • Francis Delattre est le 31ème Maire. Elu une première fois en 1983, réélu en 1989, en 1995, en 2001, en 2008 et en 2014.
  • De 1986 à 2007 Francis Delattre a été Député du Val-d’Oise puis Sénateur de 2011 à 2017.
  • Le 21 décembre 2017 Xavier Melki lui a succédé en tant que Maire.
  • Xavier Melki a été réélu en mars 2020.

Le jumelage

Franconville est jumelée avec deux villes : Viernheim en Allemagne et Potters Bar en Angleterre.

A la source du jumelage à Franconville, on trouve d’abord la création en 1964 de l’association Rencontres (devenue par la suite Rencontres Villes Jumelées). Sous la présidence de Jean Ouvrard, cette association avait alors vocation à organiser des échanges sportifs avec une ville allemande. Après plusieurs contacts et échanges principalement sportifs, André Blondé (Maire de Franconville), et Hans Mandel (Maire de Viernheim), officialisèrent le jumelage entre les deux villes en 1966.

Toujours sous l’impulsion énergique de Jean Ouvrard, le jumelage devint ensuit triangulaire, incluant la ville anglaise de Potters Bar en 1971.

La philosophie qui prévalait déjà à l’époque et qui est toujours au cœur du jumelage, était celle de rencontres « chez l’habitant », ce qui a permis de faire naître de solides amitiés personnelles et familiales.

275 rues et 30 édifices et écoles répertoriés. Jusqu’ici inexistant, un livre retraçant l’histoire des rues de la Ville et l’origine de leurs noms a vu le jour grâce au travail acharné de cinq Franconvillois.

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×