Vaccinations

La suspension de l’obligation de vaccination pour le BCG des enfants et adolescents avant l’entrée en collectivité, par décret du 17 juillet 2007 a été accompagnée d’une recommandation forte de vaccination des enfants les plus exposés au risque de tuberculose (notamment les enfants résidant en Ile-de-France), selon les critères établis par le Comité Technique des Vaccinations (CTV) et le Conseil Supérieur d’hygiène de France (CSHPF) dans leur avis du 9 mars 2007.

Premier, deuxième et troisième injection Diphtérie, Tétanos, Coqueluche*, Polio, Haemophilus Influenzae b (HIB). Deux injections à un mois d’intervalle pour l’Hépatite B
Rougeole (1), Oreillons, Rubéole, première dose (à 9 mois si l’enfant est gardé dans une collectivité)
Diphtérie, Tétanos, Coqueluche**, Polio, Haemophilus Influenzae b : premier rappel. Hépatite B : troisième injection.
Rougeole, Oreillons, Rubéole : deuxième dose.
Diphtérie, Tétanos, Polio deuxième rappel
Diphtérie, Tétanos, Polio troisième rappel. Coqueluche***, Rougeole, Oreillons, Rubéole : rattrapage une dose pour les enfants non vaccinés.
Diphtérie, Tétanos, Polio : quatrième rappel. Rappels ultérieurs tous les 10 ans.
Rubéole : pour les jeunes femmes non vaccinées.
Tétanos, Polio : tous les 10 ans. Rubéole***** pour les femmes non vaccinées en âge de procréer.
Grippe : tous les ans.

Lorsqu’un retard est intervenu dans la réalisation du calendrier indiqué, il n’est pas nécessaire de recommencer tout le programme des vaccinations imposant des injections répétées. Il suffit de reprendre ce programme au stade où il a été interrompu et compléter la vaccination en réalisant le nombre d’injections requis en fonction de l’âge.

* Le vaccin coqueluche à germes entiers
** Le vaccin coqueluche à germes entiers ou le vaccin acellulaire peuvent être utilisés indifféremment
*** Vaccin coquelucheux acellulaire
**** Tous les 5 ans (uniquement en cas de situations à risques ou à risques d’expositions)
***** Pour les femmes non vaccinées jusqu’à 45 ans.

La vaccination rougeole doit être pratiquée plus tôt, à partir de 9 mois pour les enfants vivant en collectivité suivie d’une revaccination 6 mois plus tard en association avec rubéole et oreillons.
Soit une injection de rappel si la vaccination complète a été pratiquée dans l’enfance, soit un schéma complet (en 3 ou 4 injections).

Vaccinations scolaires

Une séance de vaccinations, dans chaque école élémentaire, a lieu tous les ans. La vaccination est proposée aux élèves du CP au CM2 au vu du carnet de santé (DTP ou DTCP et ROR).
Elle est effectuée par un médecin de la ville, avec l’accord parental uniquement.

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×