Le temps du midi

Le temps du midi concerne tous les enfants de 3 ans à 11 ans scolarisés dans les écoles primaires publiques de la ville et déjeunant aux restaurants scolaires (environ  3000 enfants par jour). Dans les écoles maternelles, il est encadré par les ATSEM et dans les écoles élémentaires par les animateurs sous la responsabilité du directeur de l’accueil de loisirs de l’école.

Il se décline en deux phases : Activités ludiques et restauration scolaire.

Activités ludiques :

Des activités, animations ou temps calmes sont proposés à l’enfant en fonction de l’organisation des repas. Dans les maternelles, les ATSEM proposent pour les plus grands des petites activités de détente et de plaisir et pour les plus petits des activités de découverte douces et calmes avant la sieste.

Restauration scolaire :

La restauration scolaire est un service public important. 71% des enfants des classes maternelles et élémentaires déjeunent le midi à la cantine. A Franconville, le service municipal de la restauration scolaire n’a pas uniquement en charge les repas des écoliers. Il assure également au quotidien les repas des bébés des Multi accueil Petite Enfance municipaux, ceux du personnel communal et des personnes âgées bénéficiaires du portage des repas à domicile.

Retrouvez les menus et les goûters préparés par nos services en cuisine centrale et servis dans les restaurants scolaires aux élèves des maternelles et élémentaires à la pause méridienne :

Les repas, équilibrés et de qualité, avec une denrée Bio servie tous les jours, de la viande de bœuf de race bouchère et des volailles labellisées, sont préparés à la cuisine centrale par du personnel communal expérimenté et diplômé. Située dans le quartier de la Mare des Noues, l’unité produit plus de 3 200 repas par jour. Les enjeux sanitaires et sociaux de la restauration scolaire font de ce service municipal l’un des plus exigeants en termes de savoir-faire de qualité et l’un des plus mobilisateurs en effectifs. Outre 20 personnes employées à la cuisine centrale, ce service fonctionne avec du personnel dans les cantines : 51 personnes dans les offices, plus d’une centaine d’encadrants pour la pause méridienne et 47 ATSEM (pour les maternelles) répartis dans les écoles.

Une Commission de la Restauration Scolaire, composée de parents élus, d’enseignants et d’animateurs des centres de loisirs, entérine les menus proposés par le service et une diététicienne de la Société Scolarest.

La restauration scolaire est également assurée les mercredis et jours de vacances pour les enfants des accueils de loisirs.

Le service de la restauration scolaire prend aussi en charge les enfants qui souffrent d’allergies alimentaires. Ils sont de plus en plus nombreux. Au moment de l’inscription de l’enfant à la cantine, le service scolaire demande systématiquement aux parents de préciser un éventuel problème d’allergie alimentaire.

Le médecin scolaire reçoit les parents pour les cas les plus graves pour la mise en place d’un projet d’accueil individualisé (PAI). Les enfants qui ont des allergies lourdes – à l’arachide par exemple – arrivent tous les matins à l’école avec leur panier-repas, lequel est stocké dans des réfrigérateurs réservés pour ces enfants et réchauffé dans des fours à micro-ondes achetés spécialement. Pour des allergies moins graves, des repas particuliers sont préparés en cuisine centrale.

Cette prise en charge des enfants souffrant d’allergies alimentaires est unique. Elle demande un investissement important et une bonne coordination de tous les acteurs responsables (médecins, cuisiniers, surveillants). 90 enfants au total bénéficient de ce service.

  • Tranche A (0-450€) : prix du repas à 2,58€
  • Tranche B (451-800€) : prix du repas à 2,84€
  • Tranche C (801-1150€) : prix du repas à 3,10€
  • Tranche D (1151-1450€) : prix du repas à 3,32€
  • Tranche E (1451€ et plus) : prix du repas à 3,47€

Enfants domiciliés hors commune : 3,58 €.
Allergie alimentaire (panier repas) : 1,45 €
Instituteurs : 5,18 €
Parents d’élèves élus au comité de parents en visite occasionnelle : 6,42 €

Le coût moyen d’un repas, en incluant l’achat des denrées, le matériel, les fluides, la rémunération des surveillants et du personnel des cantines s’élève pour la ville à environ 9,03 euros. Sur chaque repas, 75% sont à la charge de la ville. La dimension sociale est intégrée dans ce service municipal : tous les enfants doivent pouvoir avoir accès à la cantine. Les familles qui ont des difficultés financières particulières peuvent s’adresser au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) en mairie (01 39 32 67 88) qui, après examen de chaque situation, peut accorder des tarifs réduits.

Démarches
en ligne
Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×